Comment agit le CBD dans le corps - TUDO BEM PARIS

Le CBD peut potentiellement aider à soulager de nombreux symptômes que rencontrent les personnes qui prennent des antidépresseurs (ainsi que celles qui n'en prennent pas), notamment l'irritabilité, l'insomnie, la dépression et l'anxiété.

Le CBD agit comme un agent anti-inflammatoire et antioxydant, et comme un relaxant musculaire. Il réduit l'anxiété et a un effet calmant, tandis que le THC, quant à lui, peut parfois vous rendre plus anxieux, et non moins.

Le système endocannabinoïde

Le stress et l'inflammation sont inextricablement liés, et la clé pour les combattre réside dans un système appelé système endocannabinoïde, composé de récepteurs de cannabis dans tout le corps et de molécules internes semblables au cannabis.

Lorsque le stress est sur le point de vous faire péter les plombs, votre système cannabinoïde interne vous aide à redresser le navire. Même si vous n'avez jamais fumé un joint, votre cerveau et votre corps utilisent des molécules semblables au cannabis pour vous rendre résistant au stress, de la même manière que votre système d'endorphine vous procure un soulagement naturel de la douleur. Ces cannabinoïdes atténuent l'inflammation et la réactivité de l'organisme, maintenant ainsi votre métabolisme, votre fonctionnement immunitaire et vos processus d'apprentissage et de croissance. 

Le système endocannabinoïde est impliqué dans presque toutes nos activités : manger, dormir, faire de l'exercice, avoir des rapports sexuels, accoucher et allaiter.

Comment ça se passe concrètement ?

Les cannabinoïdes présents dans l'organisme peuvent aider à contrer les effets du stress et à renforcer la résilience. Non seulement les cannabinoïdes sont anti-inflammatoires, mais vous pouvez considérer l'ensemble du système endocannabinoïde comme un système anti-inflammatoire. Les cannabinoïdes modifient les réactions immunitaires dans l'organisme et dans le cerveau, en influençant les globules blancs et la production de cytokines. Les cellules immunitaires peuvent synthétiser leurs propres endocannabinoïdes ou être influencées par des cannabinoïdes administrés, car de nombreuses cellules immunitaires du cerveau et du corps possèdent des récepteurs cannabinoïdes à leur surface.

Conclusion

Le CBD agit pour équilibrer l'organisme naturellement. Cette molécule provoque donc, au travers de ce rééquilibre, une meilleure qualité de sommeil, calme et sérénité, la détente, la relaxation. En atténuant le stress, le CBD nous aide aussi à avoir une meilleure peau (en agissant contre les eczema, psoriasis..), et évite aussi la perte des cheveux et gain ou perte de poids lié au stress.

Les bienfaits de cette molécule sont très nombreux car elle agit là où le corps est en déséquilibre, donc de manière différente et quasi "sur-mesure" pour chaque organisme.  

C’est pour cette raison qu’il est aussi possible d’avoir un grand soulagement du syndrome prémenstruel en utilisant simplement du CBD.

De plus, le CBD est un relaxant musculaire qui peut aider à lutter contre la spasticité observée dans la sclérose en plaques. Il peut aider à traiter les migraines ainsi que les douleurs plus chroniques.

Références

(1) National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine. Health and Medicine Division. Board on Population Health and Public Health Practice. Committee on the Health Effects of Marijuana: An Evidence Review and Research Agenda.  The Health Effects of Cannabis and Cannabinoids: The Current State of Evidence and Recommendations for Research. Washington (DC): National Academies Press (US); 2017 Jan 12. PMID: 28182367.

(2) Hill KP, Palastro MD, Johnson B, Ditre JW. Cannabis and Pain: A Clinical Review. Cannabis Cannabinoid Res. 2017 May 1;2(1):96-104. doi: 10.1089/can.2017.0017. eCollection 2017. PMID: 28861509 PMCID: PMC5549367.

(3) Mouslech Z, Valla V. Endocannabinoid system: An overview of its potential in current medical practice. Neuro Endocrinol Lett. 2009;30(2):153-79. PMID: 19675519.

(4) Cartwright C, Gibson K, Read J, Cowan O, Dehar T. Long-term antidepressant use: patient perspectives of benefits and adverse effects. Patient Prefer Adherence. 2016 Jul 28;10:1401-7. doi: 10.2147/PPA.S110632. eCollection 2016. PMID: 27528803 PMCID: PMC4970636.

(5) Johnson JR, Burnell-Nugent M, Lossignol D, Ganae-Motan ED, Potts R, Fallon MT. Multicenter, double-blind, randomized, placebo-controlled, parallel-group study of the efficacy, safety, and tolerability of THC:CBD extract and THC extract in patients with intractable cancer-related pain. J Pain Symptom Manage. 2010 Feb;39(2):167-79. doi: 10.1016/j.jpainsymman.2009.06.008. Epub 2009 Nov 5. PMID: 19896326.

(6) Tan JK, Bhate K. A global perspective on the epidemiology of acne. Br J Dermatol. 2015 Jul;172 Suppl 1:3-12. doi: 10.1111/bjd.13462. PMID: 25597339.

(7) Flachenecker P, Henze T, Zettl UK. Nabiximols (THC/CBD oromucosal spray, Sativex®) in clinical practice--results of a multicenter, non-interventional study (MOVE 2) in patients with multiple sclerosis spasticity. Eur Neurol. 2014;71(5-6):271-9. doi: 10.1159/000357427. Epub 2014 Feb 12. PMID: 24525548.

(8) Bromfield S, Muntner P. High blood pressure: the leading global burden of disease risk factor and the need for worldwide prevention programs. Curr Hypertens Rep. 2013 Jun;15(3):134-6. doi: 10.1007/s11906-013-0340-9. PMID: 23536128 PMCID: PMC3699411.

(9) Iseger TA, Bossong MG. A systematic review of the antipsychotic properties of cannabidiol in humans. Schizophr Res. 2015 Mar;162(1-3):153-61. doi: 10.1016/j.schres.2015.01.033. Epub 2015 Feb 7. PMID: 25667194.

Article précédent Article suivant
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December